Efficacité au travail : comment démarrer sur les chapeaux de roues !

Efficacité au travail : comment démarrer sur les chapeaux de roues !

octobre 31, 2018 0 Par My Team Unilux

Organisée chaque année, la Semaine Européenne de la Sécurité et de la Santé au Travail est l’occasion de revoir vos habitudes personnelles et professionnelles sources d’efficacité au travail.

Que voulez-vous ? Quels sont vos projets professionnels et personnels ? Quel est le but de votre vie ?

Beaucoup d’entre vous oublient le fondement de leur démarche qui les ont introduits dans la vie qu’ils mènent aujourd’hui. Les événements de la vie personnelle et professionnelle nous font parfois perdre de vue le pourquoi du comment nous sommes dans cette configuration de vie. Afin de comprendre les sentiments qui vous animent, il est important d’effectuer une démarche de réflexion. Dans un premier temps, il faut vous connaître grâce à une phase d’introspection qui vous amènera par la suite à passer à la phase d’attaque. Cette méthodologie aura une incidence sur votre comportement, votre humeur de la journée et suscitera votre réussite.

Qu’est-ce-que le succès, si ce n’est la somme de différents leviers, accompagnés de modestes efforts répétés chaque jour.

Comment optimiser le bien-être pour une efficacité au travail ?

I. S’imposer une routine matinale

Se réveiller du bon pied

Une routine matinale permet de bien construire sa journée sans stress.

Selon Madame LeFigaro, la routine matinale a mauvaise réputation, mais à petite dose, elle améliore pourtant le quotidien, mieux encore elle participe à notre bien-être.

Un rempart contre la procrastination, la routine matinale est difficile à mettre en place, elle demande de l’énergie et de l’attention. Cependant, à moyen et à long terme elle deviendra un automatisme et aura des avantages sur le corps, l’esprit et la spiritualité.

Votre routine matinale doit ressembler plus ou moins à cela :

1/ Se lever plus tôt : entre 30min à 1h plus tôt que son réveil habituel, afin de prendre le temps de faire du sport, de lire, et/ou de méditer.

2/ Avoir le temps de se préparer : pourquoi pas le faire dans la bonne humeur, grâce à des pensées positives et sans stresser sur une possibilité d’arriver au travail en retard.

3/ Prendre le petit déjeuné : le repas le plus important de la journée. La routine matinale est un véritable garant de l’équilibre alimentaire, elle permet de prendre le temps de manger à heure fixe.

4/ Garder en tête des pensées positives : au saut du lit jusqu’au retour à la maison le soir, être positif permet d’être réactif et de surmonter les situations imprévues. Cultivez la pensée positive et le succès sera à votre portée.

 

II. Avoir une alimentation équilibrée

Un esprit sain dans un corps sain

Manger équilibré permet d’être plus productif au travail.

Pourquoi ?

Le corps a besoin d’énergie, il est essentiel surtout à celui qui souhaite être productif. Le cerveau qui ne représente que 2% du poids du corps, consomme environ 20% de l’énergie alimentaire absorbée (selon l’agence Science Presse).

L’environnement de travail influence sur la santé des employés, il impacte également sa façon de s’alimenter et peut lui donner des mauvaises habitudes (comme le grignotage).

Pour le bien de votre santé, il est préférable d’avoir de bonnes habitudes alimentaires. Elles commencent à la maison, en préparant à l’avance soi-même des plats et snacks équilibrés.

On parle d’équilibre alimentaire quand les quantités sont adaptées, en privilégiant les aliments bénéfiques pour la santé (fruits, légumes, féculents, poissons, viandes blanches, etc) et en limitant la consommation de produits sucrés, salés et gras.

En conclusion : combiner l’équilibre alimentaire à une vie active et à une attitude positive contribue à :

  • Apaiser les angoisses et le stress.
  • Procurer de l’énergie et l’estime de soi.
  • L’efficacité au travail.

S’hydrater participe aussi à stimuler l’activité de l’entreprise. Des études montrent que des salariés correctement hydratés sont plus réactifs, productifs, énergiques, mieux concentrés et moins sujets à la fatigue ou aux maux de tête. Une eau magnésienne contribuerait au fonctionnement normal du système nerveux et à réduire la fatigue.

 

III. Adopter une bonne posture à son bureau

Lutter contre la sédentarité

Adopter des bonnes postures pour être plus dynamique au travail!

Nous passons environ 8h en moyenne devant notre ordinateur soit 75% de notre temps assis au bureau. Notre posture a un réel impact sur la qualité de notre travail ainsi que sur notre santé.

Quels sont les conséquences d’une mauvaise posture au travail ?

  • Troubles Musculo Squelettiques dans la zone du dos, cou, poignet.
  • Troubles digestifs (reflux gastriques, constipation et hernies)
  • Sujet à des migraines.
  • Prise de poids à risque d’obésité.
  • Fatigue oculaire
  • Amplification d’émotions négatives (dépression, baisse d’énergie, manque de confiance en soi, sentiment d’isolation).

La position assise est contraignante pour le bas du dos. Ainsi, lorsque le dos n’est pas appuyé au dossier de la chaise, plusieurs muscles demeurent contractés pour stabiliser et soutenir le tronc et la tête.

Un environnement visuel inadapté, accompagné de longues périodes de travail occasionnent de la fatigue oculaire. Elle se manifeste par plusieurs symptômes connus tels que :

  • L’œil qui pique, s’irrite, devient sec.
  • L’œil rouge.
  • Un clignement peu fréquent (dû à une forte concentration), yeux lourds, qui piquent où qui chauffent.

Tout travail implique une charge posturale adaptée. La posture principale (assisse ou debout), de même que la mobilité ou la fixité de la posture, est directement déterminée par la vision des objets et des outils utilisés au cours de la tâche de travail effectuée. Les tâches à exigence visuelle élevée sont souvent accomplies en posture statique assisse.

Voici une proposition de posture ergonomique :

Une des bonnes postures à adopter au travail

Voici comment lutter contre la sédentarité pour un meilleur confort au travail.

La posture de référence constitue un repère. Il n’est pas nécessaire de demeurer toujours dans cette posture. N’hésitez pas à varier la posture selon les ajustements disponibles du matériel. On peut modifier l’angle du dossier ou encore l’inclinaison de l’assise. Changer la position des jambes en déposant les pieds sur un repose-pied. Bougez, levez vous régulièrement, prenez des pauses courtes et fréquentes, faites des exercices, car travailler en posture statique pendant des longues heures n’est pas naturel. Même un poste bien aménagé selon les principes de l’ergonomie ne suffira pas à prévenir les TMS si l’on demeure assis toute la journée devant un écran d’ordinateur.

 

IV. Pratiquer des excercices à son bureau

Rester assis réduit l’espérance de vie. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), elle constitue la première cause de mortalité évitable dans les pays de l’OCDE (L’Organisation de Coopération et de Développement Économiques). La sédentarité présente des risques pour la santé :

  • L’obésité.
  • Le diabète.
  • L’hypertension.
  • Les maladies cardiovasculaires.
  • Les TMS.
  • Occasionner certains cancers.

Afin de prévenir, de soulager les douleurs et de lutter contre la sédentarité, voici quelques exercices à faire tout au long de la journée.

Afin de prévenir des TMS effectuer des excercices

Voici comment lutter contre la sédentarité pour un meilleur confort au travail.

Ne pas oublier de prendre le temps de marcher afin de s’aérer et de se dégourdir les jambes.

 

V. Prévenir des TMS

Etre équipé d'accessoires de bureau ergonomiques

Le corps, souvent victime de notre manière de travailler, pour prévenir des TMS pensez ergonomie!

L’ergonomie est l’étude de la manière dont l’équipement et le mobilier peuvent être aménagés de manière à ce que les personnes puissent effectuer un travail efficace et le plus confortablement possible.

La sédentarité demeure un problème majeur de santé publique. Au bureau, la médecine du travail recommande d’ajuster les éléments de son poste de travail à ses propres caractéristiques et de l’aménager de façon à favoriser des changements de postures fréquents (environ toutes les 30 minutes). D’après de récentes études, il faudrait passer au moins 2 à 4 heures par jour en position debout au travail.

Quels sont les moyens mis à votre disposition ?

1/ Une surface de travail ergonomique avec un poste assis/debout type ERGODESK :

⇒ Compact et articulé.

⇒ Facilité de variation des positions assise/debout.

⇒ Empêche la fatigue.

⇒ Favorise la concentration.

⇒ Dynamise l’espace de travail.

2/ Un siège de bureau dynamique comme le tabouret ergonomique MOOVE :

⇒ Permet d’optimiser l’utilisation de l’ERGODESK.

⇒ Parfait pour adopter une posture dynamique.

⇒ Évite les douleurs dorsales, lombaires et musculaires (épaules, bras, dos).

⇒ Permet de brûler 3x plus de calories.

3/ Des accessoires adaptés comme le repose-pied UP DOWN :

⇒ Confortable pour un usage en alternance assis/debout.

⇒ Prévient des douleurs musculaires et dorsales.

⇒ Toujours en mouvement, il permet les capacités intellectuelles.

Ou encore le repose-poignet ROLLING :

⇒ Limite les risques de blessures au niveau du poignet.

⇒ Prévient du syndrome du canal carpien.

4/ Un espace de travail purifié avec le purificateur d’air R’CLEAN :

Évite : la sécheresse et l’irritation des yeux, du nez, de la gorge et de la peau ; les migraines ; la fatigue ; les allergies ; les étourdissements ; la toux et les éternuements ; les nausées ; etc.

⇒ Diminue les arrêts de travail.

5/ De nouvelles habitudes personnelles grâce à la lampe connectée EYELIGHT :

⇒ Protège l’horloge biologique

⇒ Réduit le manque de concentration

⇒ Apporte la lumière dont le corps a besoin

Pour en savoir plus sur nos accessoires ergonomiques rdv sur le site my-unilux.com

 

VI. Profiter du weekend

Se déconnecter du travail

Pour commencer une nouvelle semaine de travail, il faut au préalable profiter du weekend pour se détendre!

1/ Se déconnecter du travail :

⇒ Ne pas consulter ses e-mails ou son répondeur.

⇒ Ne pas penser au travail.

⇒ Éviter de penser aux choses désagréables liées au travail.

⇒ Ne pas discuter avec ses collègues du travail.

2/ Se détendre :

⇒ Prendre du temps pour méditer.

⇒ Faire du cocooning (se reposer).

3/ Se dépenser, permet de libérer des endorphines (hormones du plaisir) et favoriser l’introspection :

⇒ Faire du sport.

⇒ Faire du shopping.

4/ S’offrir du temps avec sa famille et ses amis.

5/ Préparer sa prochaine semaine de travail :

⇒ Se préparer mentalement au lundi.

⇒ Préparer son sac et ses vêtements pour la semaine.

⇒ Préparer ses repas d’avance pour la semaine.

 

V.Z

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le liker et le partager !!

 

 

N'hésitez pas à en faire profiter votre communauté !